8 novembre 2009

Rencontre de Doctinautes

Septembre 2008 : célibataire depuis peu, le sexe me manque ( je ne parlerai pas de l’Amour avec le grand A, sujet trop personnel, et hors sujet pour ce blog libertin). Retour sur doctissimo, cette fois-ci directement dans le forum « libertinage ». Je m’y présente comme petite nouvelle, je raconte la cata « Caverne de Vénus » et je tombe sur ces fadas de doctinautes, qui ( en se moquant parfois gèrement ) savent me rassurer : mauvais club, mauvaise clientèle, il faut recommencer ! Ok je recommencerai, mais où ? avec qui ?


Et c’est là que C. se présente. Habitué de ce forum il me propose de m’accompagner au Moon City pour recommencer mon entrée en libertinage. Rdv pris pour début octobre. Soirée parfaite avec lui qui joue son rôle de coach en sachant me mettre à l’aise. On ne fera que rester ensemble dans un coin câlin fermé à triple tour ( ben oui pour une re-première fois il ne faut pas trop m’en demander…) Et là c’est la révélation : les clubs libertins j’adore !

Quelques jours après, le 18 octobre 2008 avait lieu au Moon encore, une des fameuses « soirée-docti », C. y allait seul, il m’a proposé de l’accompagner. rencontre avec un groupe de fada, que je commençais à connaître un peu sur le forum. Je n’ai pas retenu tous les pseudos, juste ceux des organisateurs de cette soirée ( le couple dont je vous parlerai plus loin dans ce blog). Et voilà, c’est parti pour être officiellement une docti-fada-moon-addict.

4 commentaires:

  1. Ce club a l'air très sympa, à l'occasion d'une docti je visiterais bien. Super en tout cas que ta deuxième fois en club soit plus agréable ;).

    RépondreSupprimer
  2. je me rends compte que nous avons eu de la chance de commencer par celui la.

    RépondreSupprimer
  3. Enfin, cela ne nous a pas empeché d'etre déçu par la suite par d'autres clubs.

    Je ne suis pas sur que si nous avions commencé par une mauvais experience, nous en serions la aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  4. C'est difficile de recommencer après une mauvaise expérience, heureusement les Doctis ont été là pour me rassurer et me conseiller.

    RépondreSupprimer