Prochaines soirées recommandées, et si on s'y retrouvait ?

  • Covid19 : protégez-vous, protégez les autres, tous vigilants, tous responsables. Cette rubrique de soirées est donc évidement suspendue.

13 mai 2019

L'esprit d'équipe



Ce printemps qui tarde à venir est riche en belles soirées. Ce week-end à la " Kink Me ", nuit à mi-chemin entre le libertinage, le BDSM, le fétichisme et l'extravagance, mon petit licorneau et moi avons eu la chance de retrouver mon dresseur de licorne. Ce dernier venu avec son comparse de soirées kinky, une sacré paire de joueurs ! La nuit s'annonçait folle !



il me faut absolument cette culotte, il me la faut !



N'étant pas très inspirés par la proposition de thème " Apocalypse " de cette soirée Kink Me, nous en sommes restés à nos costumes de licorne et son licorneau, blanc et rose. Avec l'humour d'un collier pour un petit licorneau d'une tête de plus que moi, capturé, mais bien mal dressé ! Les grelots et lumières de ma jupe complétaient ce tableau, impossible de passer inaperçus !

Mon dresseur de licorne et son comparse ont piqué un fou rire en nous voyant arriver. Et m'ont comparée à un sapin de noël ! Sic ! Très bien messieurs... nous verrons qui est capable de tenir son érection pour prendre convenablement un sapin de noël sans se laisser gagner par le rire... L'un d'eux évoquera une allergie aux poils de licornes, pour se dédouaner. Bien pensé ^^
L'autre arrivera à faire jouer le rythme de " Vive le vent " aux grelots en levrette, devant une assemblée écroulée de rire qui l'accompagne en chantant. C'est aussi ça les soirées Kinky... Tout peut arriver. Tout. On ne s'étonne de rien. Rien
( et tout le monde va très bien rassurez-vous ^^ )


En plus de ce fou rire mémorable, et totalement décalé, je garderai deux autres beaux souvenirs de cette soirée.

Sur la piste de danse, portés par la musique et l'ambiance, mon petit licorneau et moi sommes abordés par une jeune femme. Elle voudrait tenir la laisse du licorneau. Je la lui tends bien volontiers. Je les admire danser ensemble, se rencontrer du regard, se rapprocher. L'ami de cette jeune femme nous rejoint tout sourire. Mon dresseur de licorne arrive également. Il s'amuse de constater que je laisse le licorneau gambader dans la prairie, je ne serai jamais une grande dresseuse...
Nous voilà à danser tous les cinqs. Les mains se faisant de plus en plus baladeuses, les fontaines coulent sur la piste de danse. Partages de baisers, de corps, de chaleur. La jeune femme et moi perdons le haut de nos costumes. Nos hommes ouvrent le bas des leurs...


Plus tard dans la nuit, un moment câlin sur une banquette des playrooms. Mon licorneau m'installe confortablement pour s'occuper de moi. Je sais ce qui m'attend, et j'en suis tellement impatiente ! La foule de danseurs et de joueurs autour de nous n'existe plus. Je n'entends plus la musique électro. Je ne sais plus que nous sommes déguisés en licorne au milieu de costumes de cuir, de latex, et d'une collection impressionnante de martinets, fouets et autres menottes.
Je n'entends que mon dresseur de licorne et son comparse nous rejoindre, chacun s'asseyant d'un côté, pour s'occuper de mes seins. Je suis vraiment une licorne très chanceuse... Encore plus chanceuse quand ils aperçoivent un autre de leurs amis de soirées. La proposition d'inviter un nouveau partenaire de confiance me ravit. Ce seront donc quatre bons amis qui s'occuperont de moi, à m'en faire pleurer de plaisir.
Quand je rouvrirai les yeux, ils se seront éclipsés, laissant à mon licorneau le soin de m'accompagner dans la redescente. Dans ses bras, j'essuie une larme sur son costume. Je mettrai quelques instants avant de pouvoir poursuivre la soirée. Les licornes gambaderont joyeusement, au tintement des grelots de ma jupe, vers d'autres aventures.



Merci le licorneau et les z'amis, vous êtes au top ! Merci à tous les Kinks qui mettent l'ambiance, et au staff qui par sa bienveillance nous permet de vivre de si beaux moments.