7 novembre 2009

* Club * Caverne de Vénus

http://pagesperso-orange.fr/lacavernedevenus/

Y aller, se garer :
Dans un quartier chic de Boulogne, par miracle on a trouvé une place à 30m, mais sinon je pense qu’il faut viser le parking le plus proche.


Accueil :

Une dame, la cinquantaine, sourire jusqu’aux oreilles en disant bonjour quand on sonne à sa petite lucarne, mais qui s’assombrit en nous voyant ( moi 19 ans, mon petit ami 18 ), « c’est un club libertin ici » heu oui on sait, on peut rentrer ? Pr
ofessionnelle elle vérifie nos cartes d’identité, et nous ouvre la poste. Là changement de ton, elle retrouve son sourire, nous donne la clé du vestiaire, nous explique comment ça se passe dans un club libertin, et nous souhaite une bonne soirée.

Déco
:

Comme son nom l’indique on est dans une caverne, avec les murs taillés dans la roche, et des statuts de déesse partout au bar. Un peu trop de bibelos de déco, mais ensemble très sympa.


Sauna / Hammam :

Petits ( 4-5 personnes chacun ), mais à température idéale, et hygiène parfait.


Coins câlins :

Il y en a 4 : une alcôve fermée par un voilage et qui donne sur le salon de détente à côté du bar.
Et 3 dans la partie humide : un ouvert, 2 fermés. Sur les 2 fermés : 1 avec une vitre normale, l’autre une vitre sans teint.

Douche :

Une grande douche commune avec 5-6 jets d’eau, là aussi hygiène parfaite.


Bar :

1 conso soft par personne offerte

5€ les soft, 10€ les alcool

Clientèle :

Et là c’est le drame
… La soir où nous y étions : nous, 1 couple la quarantaine, 1 femme la cinquantaine ( amie de la patronne, venue faire l’animation…) une quinzaine d’homme, tous minimum 45 ans, et jusqu’à 60ans, un couple homosexuel de 2 jeunes hommes d’environ 25 ans.

Ambiance :

Une catastrophe… pour ma première sortie me faire reluquer par des hommes aussi âgés c’était vraiment dur…
Voir l’amie de la patronne venue faire l’animation pour ces hommes ( en gros GB limite sauvage avec mots crus à la clé ) ça m’a limite dégoûtée ( c’est ça le sexe ? ) … On s’est donc réfugiés dans le coin fermé avec vitre sans teint avec l’autre couple, commencé quelques caresses, mais l’ambiance n’y était pas, on n’est pas allés jusqu’au bout. Retour au salon avec notre conso pour se remettre des émotions. Un homme, jeune, beau, bronzé, musclé, souriant ( oui avec l’expérience que je venais de vivre je l’ai sans doute idolâtré à l’extrême ), passe la porte, avec encore le bras tendu derrière lui. Je m’imagine tout de suite sa copine, jeune elle aussi ( et je ne sais pas pourquoi je la vois blonde ), et je me dis que la soirée est sauvée ! Il avance, qui y-a-t’il au bout de son bras ? Son mec. C’en est trop pour nous pôvre débutants, on s’en va. Ps : non je ne suis pas homophobe, mais à l’époque c’était trop difficile d’aller leur demander si ils aiment aussi les femmes, et qu’aurait fait mon petit ami qui était avec moi ?

Points positifs :

Hygiène parfaite, locaux semblants neufs.


Points négatifs :

Pas de sélection de clientèle…. Clé du vestiaires sur une cordelette-bracelet, donc on se ballade avec les présos à la main qu’on coince entre le portemanteau et la serviette pour aller prendre sa douche ( pas de distributeurs dans les coins câlins ).
Pas de jacuzzi. Pas de buffet ( juste certains jours).

Y retourner ?

Oui pour la déco, mais avec 20-30 amis, vu la taille de ce club on remplirait la soirée, et la cli
entèle y serait alors parfaite.

edit mai 2011 : J'ai revisité ce club, 3 ans après : la clientèle n'a pas changé. Je n'y retournerai plus.


6 commentaires:

  1. Argh, ça commençait bien la description pourtant.

    Je veux bien imaginer la tête de la prorio en voyant un ptit couple à peine majeur sonner à la porte ^^.

    Aie aie aie, tu aurais du lire Docti un peu plus avant de t'aventurer là bas miss ;)!

    RépondreSupprimer
  2. Ha mais oui ce club est vraiment très bien ( tout petit, mais très bien ! ), juste la clientèle qui ne va pas... Je pense sérieusement à la soirée-docti là bas, affaire à suivre.

    RépondreSupprimer
  3. C'est souvent une critique qu'on retrouve souvent.
    Club pas mal mais mauvaise sélection de la clientèle.

    Ce qui est dommage c'est que c'est plus facile (moins couteux) à modifier que l'inverse.

    les bons élèves ne font pas toujours de bons enseignants.
    Les libertins ne font pas toujours de bons patrons de club.

    Parfois, il me démange de prendre les choses en main.
    mais en serais je capable?

    RépondreSupprimer
  4. Club un peu mieux que pas mal niveau déco et installations, il manque juste un jacuzzi.

    RépondreSupprimer
  5. J'y suis allé une fois en fin d'après midi.
    J'ai 42 ans mais en parait la trentaine et il y avait 4 ou 5 autres hommes la cinquantaine.
    Un couple de soixante ans repoussait les avances des autres hommes et j'ai eu la chance d'être invité à venir m'occuper de la femme !!!

    RépondreSupprimer
  6. Et bien me trouvant sympa, je crois que je vais y aller, ca relevera un peu la moyenne... un peu hein ;)

    elLibertino

    RépondreSupprimer