2 mai 2010

La Der des Ders

C'est fini !


....


Terminé !


...



Plus jamais ! Ja-mais ! JAMAIS !!!

....


...


...



( ça c'est pour vous faire durer le suspense )


...


...


Je ne sortirai en club libertin, un soir de match, avec un footeux !



( j'entends déjà vos soupirs de soulagement ^^ )




Donc hier soir, c'était THE match du siècle, finale de je ne sais quelle coupe de je ne sais plus quelle ligue, PSG contre je ne sais même pas qui ( ceux qui sont déguisés en rouge et blanc, les majorettes en chaussettes hautes sur le terrain ).
Et je sortais avec un footeux... mais un vrai de vrai hein ! Pur et dur ! Qui a sa place réservée au stade de france et tout hein !

Nous voilà arrivés à l'Hyppo, j'avais juste oublié que des écrans plasma y diffusent au bar l'actualité du jour, donc le match du jour...
Mon footeux lutte courageusement contre l'écran plasma, et me propose d'aller profiter du jacu, exceptionnellement libre ce soir. Raté... on voit la télé depuis le jacu...
Direction donc le hammam.
Nous allons dîner ( je l'assoie stratégiquement dos à la télé ), puis nous nous dirigeons vers les coins câlins.

Je passe rapidement sur un très agréable moment à l'étage romain, à 2, puis 4, puis 6, où il a quand même réussit à regarder sa montre pour faire part à l'assemblée de l'info capitale du moment : c'est la mi-temps ( fou rire de l'assemblée " il est toujours comme ça quand y'a foot ? ", oui... ). Je me venge en plein coït " ça va tu penses pas trop au match ? ", mais je me suis faite engueuler parce que penser au match ça le fait débander ( encore heureux de ça ne soit pas l'inverse quand même !!! ).

A la fin de nos câlins, 2 de nos partenaires ( Karine et son homme, un petit coucou à eux s'ils me lisent ) nous proposent de prendre un dessert ensemble. Nous arrivons au buffet quand la télé annonce les prolongations ( à 22 sur le terrain ils ne sont pas foutus de marquer un malheureux but pour le finir ce fichu match... ).
Nous discutons donc à 3 pendant que mon footeux préféré tente de garder une fréquence cardiaque viable.
Enfin le PSG gagne, et on peut aller fêter ça en un second round de soirée ( re-jacu, hammam, coin câlin ).


PS ( G ) 1 : Je n'avais encore jamais testé la cage de l'Hyppo, c'est très sympa le plaisir contenu, enfermé, prisonnier !

PS 2 : Merci au staff pour le brin de muguet offert en ce 1er mai.

PS 3 : Rien à foutre je ne sors plus les soirs de patinage artistique ! Et toc !


Mais bon, je me console en me disant que, lorsque le choix cornélien Match Vs Club Lib' avec Camille, se pose, je gagne encore, et haut la main ! ^^



Quand le foot ressemblera à ça, là OK j'irai aux matchs.

19 commentaires:

  1. Une explication s'impose pour la conclusion, parce que la on a vraiment l'impression que la tentation bi s'insinue en toi avec ce choix d'illustration ^_^

    RépondreSupprimer
  2. J adore ton humour!!
    merci beaucoup pour cette soirée riche en emotions!
    je ne l'ooublierai jamais
    sweet kiss
    manudiste
    P.S: tu as oublié le massage!

    RépondreSupprimer
  3. @ Mlle Rose et M. Noir : Nan nan et nan !!!
    Je n'ai pas encore compris pourquoi des footballeux qui courent, qui crèvent donc de chaud, portent des chaussettes hautes avec un short... ça me dépasse...
    Alors que si les chaussettes sont hautes comme des bas, et portées par la pom-pom girl, là ça me branche ^^

    @ Manudiste : argh mais je voulais pas flinguer le mythe de mon masseur ( http://missdactari-blog.blogspot.com/2010/04/donner-pour-recevoir.html ) en disant que t'étais aussi mon footeux !
    Tant pis pour toi, personne ne voudra se faire masser un soir de match.

    RépondreSupprimer
  4. Sortir avec un footeux ... tu cherches aussi !!!

    RépondreSupprimer
  5. Salut tu peux sortir avec moi y a aucun risque méme en soirée de grand match CAR J'AI HORREUR DU FOOT!!!!!! Puis 22 hommes sur un térrain pour un ballon on a qu'a leurs donner un ballon chaqu'un il auront pas besoin de se battre!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Une fois je suis sorti un soir de France Italie, le club était désert...
    Heureusement que j'étais en charmante compagnie!

    RépondreSupprimer
  7. @ gui : on ne m'y reprendra plus

    @ Geekman : Un autre soir de macht, je sortais en thème de soirée " pluralité masculine ", il y avait 3 hommes...

    @ Libertango et Lamyss : merci ! bisous à vous 2 !

    RépondreSupprimer
  8. Je suis l'homme à qui tu fais coucou dans la narration de la soirée. Quel plaisir de te lire et de me (nous) remémorer cette avant première partie de la nuit riche en émotions et en rires. C'est vrai que manu est un fan de foot mais il a su profiter de la troisième mi-temps (en l'occurrence la seconde) avec Karine qui n'y connait que dalle au ballon rond. Tout juste si elle connait le nombre de joueurs dans une équipe.

    Cela nous a fait plaisir de vous rencontrer ce soir et espérons bien vous croisez à nouveau dans un club "humide" ou un club "sec" (qui devient tout de même humide si on sait bien s'y prendre).

    Merci à toi Missdactari et nous comptons sur ta connaissance d'autres clubs pour nous les faire partager, seule ou accompagnée.

    Libertinement

    Olivier

    RépondreSupprimer
  9. Super de vous voir sur mon blog !
    Encore désolée pour ton prénom ( je ne crois pas qu'on se soit présentés avant de...^^ ).
    Comme je vous l'ai dit dans le jacu, 2 prochaines sorties programmée au Moon City les 15 et 21 mai ( Manu sera là le 21 à priori) ;)
    La suite à venir, je penserai à mettre un petit mot ici pour vous tenir au courant.
    Biz à vous 2 !

    RépondreSupprimer
  10. Content de vous lire!
    C vrai que le foot se joue avec les pieds et je me débrouille pas trop mal non plus avec mes doigts!
    Ça doit être mais années de hand!
    Mdr
    kiss a tous les 3

    RépondreSupprimer
  11. N'oubliez pas de signer vos messages svp, parce que là je ne vois pas...

    RépondreSupprimer
  12. Ahahah, excellent récit (vi je rattrape mon retard de commentaires :p). Bon, je dois être contente que Kees ne regarde que les finales alors ;-) !

    Bises,

    Mely

    RépondreSupprimer
  13. C'était une finale ... ;( ;( ;( ;(

    RépondreSupprimer
  14. tiens tu avais modéré notre commentaire ici?

    RépondreSupprimer
  15. Ha non je n'ai pas reçu de commentaire de votre part, je ne modère que les petits malins qui s'amusent à poster mon numéro de téléphone...

    Vous aviez bien eu le message de confirmation d'envoi de votre commentaire sur le formulaire d'écriture ?

    RépondreSupprimer
  16. Tiens donc mais tu ne nous l'a pas donné ton numério de téléphone !! :-)

    Olivier

    RépondreSupprimer
  17. Camille,

    c'est pas sérieux...

    C'est comme si j'avais l'idée de sortir au clublib' avec une danseuse classique, et que les écrans du porno diffusaient en live la première à l'Opéra de Paris de Casse-noisette (non, c'est pas une bonne idée en clublib'), disons plutôt Cendrillon ou le Lac des signes...

    Et puis sortir avec un footeux du PSG, c'est comme se faire une soirée sangria avec un joueur de boules de pétanques (vous fâchez pas les gars, j'arrive de Barcelone...).

    Bon, alors un conseil à toutes celles et à tout ceux qui ne veulent pas se contenter de queues de cerises à la place de fruits rouges (et je sais de quoi je parle, aussi... :))
    - soir de match de foot: sortit avec un ou une danseuse;
    - soir de première à l'Opéra: sortir avec un ou une footeuse;
    - soir de finale de la coupe du monde de rugby: sortir avec un adepte des films en VO à 02h sur Arte;
    - jour d'arrivée du Tour dans une étape de montagne: trouver un eskimo fraîchement débarqué d'Alaska;
    - jour d'arrivée du Tour sur les Champs: trouver un autre eskimo fraîchement débarqué d'Alaska (parce que le premier se sera déjà taillé en voyant l'arrivée de l'étape de montagne sur les écrans porno...);
    - jour des vœux télévisés du Président de la République (française évidemment): ne sortez surtout pas avec un énarque, surtout s'il pense avoir quelque chose à dire sur la politique.

    Et si vous pouvez pas faire autrement, rongez votre frein (ou autre chose, ça lui apprendra...) et dans tous les cas, sachez que même dans un clublib', on arrive toujours à trouver le placard à fusibles...

    Bises et poigne à qui de droit,

    Alaska.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la série des jours où il ne fallait PAS sortir en club : l'enterrement de Michael Jackson. Le club ne diffusait QUE ses chansons, toute la soirée, en boucle.... C'est un peu comme Cloclo en fait : une Alexandrie-Alexandra au cœur de la soirée, quand la fête bât son plein, c'est parfait, tout le monde suit la choré et adore ça. Mais une fois, pas 2.

      Supprimer