9 juin 2010

Shopping Libertin

Qui n'a jamais entendu d'éloges à propos des célèbres magasins d'usine de Troyes ?
" De grandes marques à prix réduits à moins de 2h de Paris "

Ayant plusieurs soirées haut de gamme de prévues dans les semaines à venir, et l'envie de combiner le luxe à la luxure sans me ruiner ( ni avoir à soudoyer mon banquier, c'est plutôt Steph', mon concessionnaire automobile que je vise pour le moment ), nous avons donc organisé avec un couple d'amis une virée " Shopping Libertin ".

Les magasins d'usine de Troyes se présentent en 2 zones, à une dizaine de minutes de route l'une de l'autre. L'idéal est donc d'y passer la journée, en déjeunant sur place.



9h
9h30 : Mlle et Mister viennent me chercher chez moi. C'est parti !


11h15 : Nous arrivons aux premiers magasins, et je repère immédiatement Max Azria, LA marque pour laquelle je suis venue : robe du soir, à la fois classes, soignées, et terriblement élégantes ! Nous entrons, et Mister annonce la couleur à la vendeuse qui se présente à nous : nous venons pour DES robes, et avons bien l'intention de nous faire plaisir. Elle ne nous lâchera donc pas d'une semelle.
Elle commence à présenter des modèles, et à conseiller Mlle sur ces choix. Alors que moi je suis déjà en route pour les salons d'essayages, les 4 robes m'ayant tapé dans l'oeil sur le bras.
La première violette est trop juste, elle retourne sur son cintre.
La seconde vert d'eau est trop claire, et fait triste sur mon teint pâle.
La troisième fushia... parfaite !
La quatrième bleu nuit aussi !
Banco pour ces 2 dernières alors !
Oui j'ai une capacité à un shopping rapide et efficace assez impressionnante, élevée par une mère à l'organisation exemplaire, c'est sûrement génétique.
Je demande quand même son avis à Mister qui approuvera mes choix, et nous rions devant l'air dubitatif de la vendeuse, le voyant passer de la cabine de Mlle à la mienne, sans frapper, et où qu'en soit l'enfilage des tenues. Au bout de la 3ème fois je crois qu'elle a cessé de s'en formaliser.
Mlle choisir 2 robes elle aussi.
Nous sortons de la boutique tous très enthousiastes ! Par ces trouvailles qui nous ravissent, mais aussi par les 40% de remise pratiqués à Troyes? Et nous imaginons déjà les prochaines soirées où nous les porterons.



C'est au tour de Mister de faire son shopping, direction Kenzo à quelques pas de là.
Costume, chemises, il essaye tout, et nous fait répéter quarante-douze fois " ô comme il est beau ". Mais... c'est sur le vendeur que je louche... et je ne suis pas la seule ! Désolée Mister, mais l'inaccessible a cet attrait si excitant auquel les amis confirmés ne peuvent prétendre.

Annonce : Mr le vendeur de chez Kenzo, c'est où vous voulez quand vous voulez ! ( et je ne suis pas la seule - bis ).


Il est 14h, Kenzo ferme à 17h30 pour inventaire, nous partons donc pour l'autre zone de magasins, pour revenir à temps récupérer le costume envoyé en retouche pour l'ourlet.


Arrivés aux autres magasins nous déjeunons sur le pouce, et j'épate la galerie avec mes fondants au chocolat : Mlle et Mister cuisinent à merveille le salé, mais son moi à l'aise en dessert, donc un rien fait sensation ! ^^

Passage rapide chez Lacoste, pour combiner Shopping Libertin et gestion du cadeau de la fête des pères ( ma soeur m'adore pour cette idée, mais a bien omis de me rembourser sa part du polo... je lui rappelle ou je la laisse se débrouiller le 20 juin sans cadeau ? ^^ ).
Puis petites déceptions : la magasin Repetto ne fait que des articles pour enfants, et Chantal Thomas n'a plus ma taille de bas. Mais bon, j'ai 2 robes somptueuses, je suis déjà comblée !

Mlle trouvera aussi un sac de soirée doré.


Nous retournons chez Kenzo récupérer nos achats. Je résiste à l'envie de glisser une carte de visite au vendeur...

Un dernier petit tour par d'autres boutiques ( magasins de chaussures, de vins et champagnes, de lingerie, et le stock des bonbons Haribo vendus au kilo ! ).
Et nous prenons le chemin du retour.



Les avantages d'un Shopping Libertin avec Mlle et Mister :


1) Ils viennent vous chercher à domicile, avec voiture climatisée, CD préparé dans le lecteur ( bon le rock japonais faut aimer hein... mais sinon le machin il capte la radio aussi ), et pic-nic au frais dans la glacière.


2) Ils agrémentent votre journée de fous rires incontrôlables, en vrac :

a - Mister qui vous fait une démo de géométrie dans l'espace en jouant à tétris pour caser 150
sacs de tailles diverses et variés dans le coffre d'une twingo.
b - Mlle qui tente de le convaincre qu'une quinzième veste est indispensable à son dressing.
c - Mister qui émerge tout fier d'une rangé de chaussures, une paire à la main " elles sont super celles-là ! ", et Mlle dans un soupir consterné " oui mon chéri, ce sont celles que tu as aux pieds depuis 2 mois " ( et il les prendra quand même en plus ! ).
d - Les 2 qui se chamaillent à la station service pour savoir si la voiture est arrêtée suffisamment proche de la pompe ( l'intuition féminine l'emportera ).
e - Le vendeur de chez Kenzo ( encore lui, je sais j'insiste... ) qui pendant l'essayage d'un pantalon de Mister, légèrement trop serré, regarde nos sacs de bonbons Haribo et : " Non, il vous faut, et faudra, la taille au dessus ".


3) Quand vous leur demandez leur avis sur la robe que vous porter, vous serez à coup sûr splendide. A tester avec un sac sur le dos, mais je suis certaine que vous seriez toujours splendide.


Et enfin 4) La journée de Shopping Libertin se poursuit en une magnifique soirée.



Mlle et moi mettrons tous nos talents à l'oeuvre pour remercier Mister de sa dévotion ( chauffeur et porteur de sac ).

Pas le courage de renfiler nos achats pour faire des photos après avoir serrial shoppé toute la journée.
Je lance juste l'ambiance " kokineries " en leur montrant mon déshabillé en dentelle noir ( pas fait de photos je vous ai dit, inutile d'en réclamer ^^ ).

En cours de soirée je me souviendrai du fantasme de Mister, dont il m'avait parlé quelques jours plus tôt, et je propose donc de le mettre en pratique, pour notre plus grand plaisir à tous les 3 !

Comment ? Les fantasmes ne doivent pas être réalisés pour rester fantasmatiques ?

ô si si si !!!

2 commentaires:

  1. J'ai l'impression que tu n'es moins attentive aux voitures qu'aux robes, car malgré le nombre de fois où tu es montée dedans, tu ne t'es toujours pas aperçue que c'est une 207 et non une twingo.

    Et la paire de chaussure que j'ai prise c'est pas celle que j'ai, celle la je l'ai reposée.

    Heureusement que tu as retrouvé la mémoire en fin de soirée ^^

    A défaut de photo, je réclamerai bien un nouveau port de déshabillé pour mon prochain fantasme.

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais moi les bagnoles hein...
    Parle-moi de fringues, de sexe, ou de bouf, là je gère !

    RépondreSupprimer