Prochaines soirées recommandées, et si on s'y retrouvait ?

  • Samedi 7 septembre, soirée kinky-liberto-BDSM-fétichiste " Kink Me : Freaks Edition ", boite de nuit Le Bal Rock, Paris
  • Mardi 17 septembre, anniversaire de Valérie, sur invitation, Les Chandelles
  • Septembre, ouverture du restaurant libertin " Le Secret ", inauguration sur invitation le 20, Paris
  • Samedi 26 octobre, soirée Fétish-BDSM " Démonia Scary Party ", boite de nuit le Faust, Paris
  • Samedi 16 novembre, soirée électro-kinky-liberto-BDSM " Hell'O Kinky ", Paris
  • 14, 15 et 16 mai 2020, spectacle de Dita Von Teese " Glamonatrix " aux Folies Bergères, Paris
  • Samedi 20 juin 2020 : 10ème bal costumé du château de Versailles

31 juillet 2019

" Corpus Sexis " nouvelles érotiques par Camille Eelen


Comme un met délicat, Corpus Sexis, le recueil de nouvelles érotiques de l'auteur Camille Eelen, se savoure lentement. Une nouvelle à la fois, pas d'avantage. Pour bien profiter de l'ambiance, et des images que nous apporte le texte.
Les plus gourmands pourront dévorer l'ouvrage entier en une après-midi dans leur canapé ou leur transat, sous un plaid ou face à la mer, un chocolat chaud ou un cocktail à la main.
Moi j'ai préféré le savourer sur quelques semaines. Il m'a accompagnée pendant plusieurs débuts de nuit, pour un endormissement à la fois doux... et puissant d'orgasme.






Chaque nouvelle raconte une scène érotique d'un homme, un amoureux des femmes et des plaisirs, dans des situations variées. A la maison, au bureau, en voiture... Avec une amante passionnée, une collègue de travail stricte, une desperate housewife, une jeunesse dévergondée, l'étudiante étrangère, l'infirmière...A 2 ou à 3... Pour des scénarios précis, pour de l'improvisation, pour de nouvelles découvertes... La Vie d'un homme, de femmes, qui se retrouvent pour des plaisirs, et du sexe, beaucoup de sexe. Du sexe doux, du sexe hard, du sexe donné, du sexe pris, du sexe partagé.


Mes nouvelles préférées sont celles auxquelles je m'identifie. Quand les personnages me ressemblent, ont les mêmes goûts et pratiques que moi. Quand j'ai vécu des scènes similaires. Ou quand je m'imagine tout à fait vivre de telles scènes.


J'ai également aimé lire de nouveaux mots de vocabulaire érotique. Ce qui est rare chez les auteurs qui tombent plus souvent dans la vulgarité que dans l'érudition. Ou qui paraissent prétentieux à mettre en avant leur cul-ture de l'érotisme.


En plus Camille Eelen est une personne adorable, dont la sensibilité me touche beaucoup, et avec qui on rigole bien, ce qui ne gâche rien !
Il ne manquerait plus qu'il soit crousty-fondant... mais là je m'égare...




Vous pouvez vous procurer Corpus Sexis, soit en E-Book pour votre liseuse Kindle, soit en version papier.
Les autres textes de Camille Eelen sont à retrouver sur son blog.
Et enfin vous pouvez le suivre sur twitter, pour des billets d'humeur, des fous rires, de la musique, et de l'érotisme en 280 caractères.


On me souffle dans l'oreillette qu'un second recueil serait en préparation... J'ai hâte !


16 juillet 2019

Festival Erosphère, atelier " Création d'une bougie de massage " par Eve de Candaulie



On ne présente plus Erosphère, le festival des créativités érotiques. Une semaine d'ateliers, de conférences, de spectacles, de réunions, de cours, de rencontres et de découvertes.

L'atelier de cet après-midi est animé par la pétillante Eve de Candaulie. Auteur, blogueuse, libertine, hédoniste, elle nous entraîne aujourd'hui dans l'univers du bien-être avec la création d'une bougie de massage bio.

Je m'attendais à un groupe de participantes féminines. Le DIY, le bio, la casserole sur le feu pour faire ses propres cosmétiques, c'est un cliché habituellement féminin. Mais quel plaisir de constater la présence d'hommes souhaitant repartir eux aussi avec leur bougie de massage ! Félicitations messieurs de dépasser les clichés ! Et comme c'est excitant un homme avec son tablier de cuisine, sa casserole à la main ! Mais je m'égare...

Eve de Candaulie nous accueille avec une délicieuse citronnade maison. Les participants se mettent à l'aise, et font connaissance avec un tour de table des présentations. Certains ont déjà élaboré leurs cosmétiques, d'autres savent à peine faire cuire un oeuf, cet atelier est ouvert à tous.
Eve nous explique la réalisation des bougies de massage, et nous fait une première démonstration. Plusieurs arômes sont disponibles, gourmande elle choisira " barbe-à-papa ". Pour moi ce sera " vanille ", pour rappeler les îles d'outre-mer, la plage, les palmiers, le transat au soleil...







La mini-casserole est remplie des ingrédients : la cire végétale en paillettes, le beurre de karité, et l'huile de coco. C'est très facile, il suffit de tout faire fondre en même temps. Tout en papotant avec les autres participants, et en imaginant déjà le test-produit.







Une fois la préparation devenue transparente comme de l'eau, on la coule dans notre récipient. On y ajoute l'arôme, on remue. Puis on plante la mèche qu'on fait tenir droite par un petit morceau de papier percé au centre.
Évidement quand on fait sa maligne à venir avec un récipient d'une forme atypique, on bricole une cale avec un bout de bois pour garder la mèche au centre. Système D... Une petite tasse à café bien ronde et bien symétrique n'aurait pas posé ce problème ^^





Les bougies de tous les participants sont alors mises au congélateur de notre hôte, à la place du stock de petits-pois surgelés. Moi qui espérais y trouver mes pots de glaces préférés du moment, marron-meringue, ou choco-brownies, quelle déception ^^ Dis-moi ce qu'il y a dans ton congélateur, je te dirai qui tu es.
( cours planquer la vodka )





Un quart d'heure, le temps de créer une série de galets de massages destinés aux prochains ateliers d'Erosphère, et nos bougies sont déjà solidifiées, prêtes à être emportées sans risque de les renverser.
Un dernier moment de convivialité à échanger sur la future utilisation de nos bougies. Des verres de citronnade et des rires. Il est temps de laisser partir les participants vers leur prochain atelier.






Merci Eve pour ta bonne humeur, merci notre hôte qui a pris le risque de ruiner sa cuisine pour nous, et toute l'équipe d'Erosphère à qui je souhaite une belle semaine de créativités érotiques !
À l'année prochaine !


13 mai 2019

L'esprit d'équipe



Ce printemps qui tarde à venir est riche en belles soirées. Ce week-end à la " Kink Me ", nuit à mi-chemin entre le libertinage, le BDSM, le fétichisme et l'extravagance, mon petit licorneau et moi avons eu la chance de retrouver mon dresseur de licorne. Ce dernier venu avec son comparse de soirées kinky, une sacré paire de joueurs ! La nuit s'annonçait folle !



il me faut absolument cette culotte, il me la faut !



N'étant pas très inspirés par la proposition de thème " Apocalypse " de cette soirée Kink Me, nous en sommes restés à nos costumes de licorne et son licorneau, blanc et rose. Avec l'humour d'un collier pour un petit licorneau d'une tête de plus que moi, capturé, mais bien mal dressé ! Les grelots et lumières de ma jupe complétaient ce tableau, impossible de passer inaperçus !

Mon dresseur de licorne et son comparse ont piqué un fou rire en nous voyant arriver. Et m'ont comparée à un sapin de noël ! Sic ! Très bien messieurs... nous verrons qui est capable de tenir son érection pour prendre convenablement un sapin de noël sans se laisser gagner par le rire... L'un d'eux évoquera une allergie aux poils de licornes, pour se dédouaner. Bien pensé ^^
L'autre arrivera à faire jouer le rythme de " Vive le vent " aux grelots en levrette, devant une assemblée écroulée de rire qui l'accompagne en chantant. C'est aussi ça les soirées Kinky... Tout peut arriver. Tout. On ne s'étonne de rien. Rien
( et tout le monde va très bien rassurez-vous ^^ )


En plus de ce fou rire mémorable, et totalement décalé, je garderai deux autres beaux souvenirs de cette soirée.

Sur la piste de danse, portés par la musique et l'ambiance, mon petit licorneau et moi sommes abordés par une jeune femme. Elle voudrait tenir la laisse du licorneau. Je la lui tends bien volontiers. Je les admire danser ensemble, se rencontrer du regard, se rapprocher. L'ami de cette jeune femme nous rejoint tout sourire. Mon dresseur de licorne arrive également. Il s'amuse de constater que je laisse le licorneau gambader dans la prairie, je ne serai jamais une grande dresseuse...
Nous voilà à danser tous les cinqs. Les mains se faisant de plus en plus baladeuses, les fontaines coulent sur la piste de danse. Partages de baisers, de corps, de chaleur. La jeune femme et moi perdons le haut de nos costumes. Nos hommes ouvrent le bas des leurs...


Plus tard dans la nuit, un moment câlin sur une banquette des playrooms. Mon licorneau m'installe confortablement pour s'occuper de moi. Je sais ce qui m'attend, et j'en suis tellement impatiente ! La foule de danseurs et de joueurs autour de nous n'existe plus. Je n'entends plus la musique électro. Je ne sais plus que nous sommes déguisés en licorne au milieu de costumes de cuir, de latex, et d'une collection impressionnante de martinets, fouets et autres menottes.
Je n'entends que mon dresseur de licorne et son comparse nous rejoindre, chacun s'asseyant d'un côté, pour s'occuper de mes seins. Je suis vraiment une licorne très chanceuse... Encore plus chanceuse quand ils aperçoivent un autre de leurs amis de soirées. La proposition d'inviter un nouveau partenaire de confiance me ravit. Ce seront donc quatre bons amis qui s'occuperont de moi, à m'en faire pleurer de plaisir.
Quand je rouvrirai les yeux, ils se seront éclipsés, laissant à mon licorneau le soin de m'accompagner dans la redescente. Dans ses bras, j'essuie une larme sur son costume. Je mettrai quelques instants avant de pouvoir poursuivre la soirée. Les licornes gambaderont joyeusement, au tintement des grelots de ma jupe, vers d'autres aventures.



Merci le licorneau et les z'amis, vous êtes au top ! Merci à tous les Kinks qui mettent l'ambiance, et au staff qui par sa bienveillance nous permet de vivre de si beaux moments.

30 mars 2019

Le Cirque Électrique, de la poésie trash


Celles et ceux qui me suivent depuis un moment connaissent mon goût pour le spectacle. Pour les spectacles en tous genres. De la danse au chant, du texte classique aux exploits sportifs, du rire aux larmes, des grandes salles aux petits théâtres, des classiques aux étranges... Je suis toujours aussi émerveillée par un spectacle.

Aujourd'hui je vous présente une petite pépite : le Cirque Électrique. Le charme d'un chapiteau à l'ancienne, avec sa piste aux étoiles en parquet qui craque, ce cocon abrite des spectacles, des concerts, des soirées dansantes, un restaurant, un bar, et même une école du cirque pour adultes et enfants. Les revues s'enchaînent et se croisent avec les différents évènements accueillis par le cirque.



Voici la vidéo promo de la dernière revue, le " Cabaret Décadent ". Un spectacle trans...genre, trans...formiste, trans...identitaire, trans...sexy, trans...parent, trans...sublime ! Une trapéziste qui s'envole au dessus de nos têtes sans filet. Un(e?) pole danseur diaboliquement érotique. Une équilibriste ingénue. Un furieux jongleur. Et j'en oublie ! L'orchestre live, les chanteuses, la chienne, oui oui la meilleure amie de l'homme ! Le masochiste qui se fait agrafer et aiguiller sur scène... ça ma mère n'y a pas cru, elle soutient mordicus que c'était un trucage comme dans la magie. ( oui je dévergonde ma mère, il est temps... ).




Ainsi que quelques photos de ce spectacle, par Francis Beddok :


Le présentateur du spectacle...


... et son soumis de service.



Le pole danseur de rêve...


... et sa chienne.



Soeur Thérèse de Matthieu du couvent des Carmélites de la Roche-sur-Yon ( ou pas loin )



Wouaw !




Je vous invite donc à vous inscrire à la newsletter du Cirque Électrique pour connaître les prochaines revues. Et pour vos réservations à y aller dès le dîner, en demandant une table juste autour de la piste, pour profiter pleinement de votre soirée.

17 mars 2019

Quand l'osmose est parfaite


Cet article ne sera pas illustré. J'ai cherché en vain sur le web l'image qu'il me reste de cette soirée, sans rien trouver à mon goût. Je vous laisse voir les affreuses et glauques photos pornos sur lesquelles on peut tomber lorsqu'on tape " duo de fellations " ou " 2 langues sur 2 sexes " dans son moteur de recherche... Il faudra donc laisser faire votre imagination...


 Même après plus de 10 ans de pratique du libertinage, je n'ai pas encore découvert toutes les combinaisons possibles. Et c'est tant mieux !  Un certains nombres resteront inabordables, par manque de souplesse, ou par craintes des courbatures ! Mais dans le registre plutôt confortable, tellement de pages restent à écrire, de fantasmes à imaginer, de tableaux à dessiner.


Lundi soir, aux Chandelles, deux hommes se sont positionnés face à face, presque dans les bras l'un de l'autre, leurs deux sexes parfaitement parallèles, pour que je puisse les sucer en même temps. Je l'avais déjà fait régulièrement avec un homme à ma gauche et l'autre à ma droite. Mais sans jamais avoir l'idée de leur demander de se rapprocher autant, de fusionner ainsi. Cela leur demande d'être à l'aise l'un envers l'autre, ce n'est pas toujours une évidence quand ils ne se connaissent pas, et ne me connaissent pas. Quel plaisir quand la fusion se fait, et que nous sommes trois à profiter de ce moment privilégié !


Hier soir, à la soirée Hell'O Kinky, mon amant du soir et moi avons joué au parfait petit couple échangiste. Quand le rapprochement vers ce couple a commencé, j'ai immédiatement eu en mémoire mon beau souvenir du début de semaine. Une idée qui a beaucoup plu à l'autre femme qui a voulu essayer également. Par chance une telle proximité n'était pas difficile à gérer pour ces messieurs, qui ont vite pris position pour nous. Chacune notre tour... puis ensemble ! Cela s'est imposé comme une évidence pour faire défaillir nos hommes ! Et quel feu d'artifice ! Ces quatre " pointes " qui se rejoignent et frémissent de concert, au milieu d'une soirée qui battait son plein, il n'y avait plus que nous.


L'instant n'a duré que quelques minutes. Assez pour me porter pour les jours à venir. Merci vous 3, vous étiez tellement beaux comme ça !



Récit de cette soirée vue par la charmante Clarissa Rivière. Ravie de t'y avoir revue !


11 mars 2019

Soirée Liaisons Gourmandes, accord mets-vins-audio érotique













Gourmandise et érotisme font bon ménage aux dîners Liaisons de Gourmandes de Leslie, Lou et Betty. Ces charmantes épicuriennes nous emmènent dans un voyage des sens. Je cacherai les détails de leurs soirées, pour vous laisser la surprise de les découvrir.

Je vous dirai juste que vous serez reçus en petit comité, dans un bel appartement où la table de la dégustation est joliment dressée. Les yeux bandés sous un masque opaque, pour éveiller vos autres sens, vous découvrirez des accords mets et alcools. A toucher, sentir ,puis goûter, tout en écoutant des lectures érotiques contées par des voix sensuelles et envoûtantes.

Je suis ressortie de cette expérience comme on ressort d'une transe : trempée d'excitation, grelottant de froid, épuisée. Et ce n'est pas l'alcool, vous savez comme je ne bois que très raisonnablement. Non c'est vraiment l'ambiance hypnotisante qu'ont su créer avec talent Leslie, Lou et Betty.

Ce n'est pas une soirée libertine comme j'ai l'habitude d'en vivre, mais l'intimité... les masques... l'ambiance... C'est une première partie de soirée engageante !







J'ai eu la chance de partager ce moment avec un ami libertin aussi curieux que moi. Nous ne sommes pas ( encore ? ) amants, mais j'ai voulu pimenter ce dîner auprès de lui. S'ils lisent cet article, les autres convives découvriront ce qu'ils n'ont pas pu voir avec leurs yeux masqués.

Sage pendant le premier des 4 accords, j'ai laissé vagabonder ma main sur sa cuisse pendant le second. Mon bras trop court pour l'angle de la table qui nous séparait n'a pas pu atteindre son objectif, mais c'était une entrée en matière bien agréable.
Au troisième accord je me suis légèrement penchée pour trouver son mamelon à travers sa chemise, le caresser, le pincer, le tordre. J'ai senti à sa respiration que je ne m'étais pas trompée : il aime ce style de caresses.
Pour le dernier accord, j'avoue avoir eu envie un court instant de me glisser sous la table... mais j'ai eu peur de manquer de discrétion. Je me suis donc contentée de me décaler de ma chaise, de l'attraper par la nuque, et de l'attirer vers moi pour un baiser langoureux.

L'heure de voiture pour rentrer chez moi n'a pas suffit à me faire redescendre de mon nuage, ni à me réchauffer. J'ai rejoint ma couette, comme une ligne d'arrivée, pour une nuit douce et profonde.


Cette soirée vue par Adam de Nouveaux Plaisirs.



Un grand merci à Leslie, Lou et Betty pour ce dîner exceptionnel.
Retrouvez leurs prochaines soirées sur leur site : Maîtres d'Accords.
Et soutenez leurs projets à venir, sur la cagnotte en ligne Ulule.




11 mars 2019

Je ré-édite cet article, après avoir participé à une seconde dégustation de Liaisons Gourmandes. Et oui j'y prends goût... Et je recommencerai !

Voici ici le lien d'inscription pour l'édition du samedi 20 avril. Une soirée pour les couples cette fois.

Ainsi que des souvenirs de la photographe Sarah Bouasse.


















15 février 2019

Saint-Valentin, recette d'une pluralité romantique








Recette à suivre pour une Saint-Valentin plurielle, excitante, jouissive, et drôle.


- Confiez votre soirée à l'organisateur préféré des libertins parisiens : le grand, le beau, le fabuleux, le merveilleux, le seul, l'unique : Z

- Décidez avec lui du menu cuisiné sur place par Z. En cuisine il sait tout faire et ne manque pas d'inventivité.

- Arrivez en avance pour pouvoir rigoler avec lui, pour inspecter le dîner qui mijote, et pour découvrir le risotto au saumon transformé en poulet rôti au foin pour hamster. Quel bobo-écolo farceur ce Z !

- Rencontrez les invités qui arrivent au fur et à mesure, et faites les présentations.

- Lancez le jeu, le scénario de la soirée, l'idée venue au dernier moment comme : un invité vous rejoint toutes les 3 minutes, pour les découvrir bibliquement chacun leur tour.

- Profitez ! Lâchez-vous ! Jouissez ! Et faites jouir ! Prévoyez minimum une heure par confort.

- Détendez-vous sous une douche bien chaude avant de vous rhabiller. Puis retrouvez les invités qui discutent et échangent déjà leurs coordonnées pour se revoir.

- Reprenez des forces avec un bon dîner, faites-vous servir dans le canapé, vous le valez bien.

- Riez de ces hommes qui philosophent sur la meilleure méthode pour découper un poulet rôti sorti de son foin. L'aile ou la cuisse ? Le sot-l'y-laisse ?

- Continuez avec le dessert de pommes-poires-noix, fondues à la cannelle. Et finissez la bouteille de champagne.

- Discutez, papotez, confiez-vous, comme si on était à la maison entre vieux amis. Écoutez les récits de bon souvenirs, les anecdotes, les fantasmes, les projets de soirées à venir.

- Repartez comblées, courbaturées, avec le sourire, et la rose qui vous aura été offerte.

Bonne fin de nuit !

1 février 2019

Club Cris et Chuchotements : la Vente aux Esclaves


C'est dans le salon intimiste et cosy du club Cris et Chuchotements que Madame-Flo et moi avons joué les auto-entrepreneuses ingénues, en participant à la Vente aux Esclaves du mois de janvier. Chaque mois, Pascal le maître des lieux, se transforme en commissaire-priseur. Il présente les " produits " volontaires pour être mis en vente. Un produit est mis en vente pour une durée de 10 minutes. Ainsi que pour un acte bien précis défini à l'avance. La distribution, pas du tout égale ^^ de faux-billets aux clients annonce des enchères pleines de rebondissements !



Le salon de Cris et Chuchotements



C'est un peu au dernier moment que Madame-Flo m'a prévenue de sa virée parisienne pour une après-midi. Je lui propose de rester chez moi pour le week end, dans l'idée de passer la soirée entre amies. Un ciné ? Un sauna libertin ? Cris et Chuchotements ? Sans surprise c'est ma dernière proposition qui retient son attention. Un coup d'oeil sur le site du club nous apprend que ce sera la soirée Vente aux Esclaves. Quelle chance ! J'en ai entendu parler, en bien, mais je n'y suis encore jamais allée. J'ai dans l'idée que, mon amie aimant les jeux de soumissions, et moi, sans être franchement dominatrice, étant insoumise, nous pourrions jouer au " couple " D/s, et je la vendrai. On verra une fois sur place comment se passe la soirée... Et on sait que les soirées ne se passent jamais comme on l'avait prévu !

Arrivées à C&C, Pascal nous reçoit en nous expliquant les règles de la Vente aux Esclaves. Il nous laisse réfléchir un moment pour savoir si nous souhaitons participer. J'entends mes voisins dominateurs prévoir de vendre leurs soumises, et inversement. Cela semble être la configuration classique des Ventes aux Esclaves. Et vous savez comme j'aime l'originalité... Laissant tomber mon supposé rôle de dominatrice, je propose à Madame-Flo de nous vendre nous-même, le lot de 2. Pour le choix de l'acte, ses fesses attendent des fessées, et moi je ne prends pas trop de risques en restant dans ma zone de confort et en proposant une fellation. Notre acheteur, qui devra être un homme, pourra donc se faire sucer tout en fessant l'autre " produit ". Voilà un plan d'action qui nous plaît bien !

Au moment où nous sommes appelées par Pascal pour débuter notre vente, je repère dans l'assemblée un de mes amants préférés. Je suis à la fois surprise et ravie de le voir, ça fait longtemps... Je saute sur le décolleté de Madame-Flo où j'avais rangé nos faux-billets ( je n'ai pas de poches dans ma robe, c'est bête... ), et je lui donne discrètement. J'espère ainsi augmenter assez son capital pour qu'il puisse remporter notre enchère. Ce n'est pas de la triche, c'est de la stratégie.
Malin, il attendra le dernier moment pour tout miser, et nous remporter ! Je croise son regard, et j'y lis qu'il est aussi satisfait que moi de l'issue de cette vente.

Nous nous installons tous les 3 dans l'unique coin-câlin libertin du club. Le lit est à hauteur idéale pour que Madame-Flo s'y installe en présentant ses fesses. J'entends les claques voler pendant qu'accroupie je gâte mon amant. J'imagine que les 10 minutes réglementaires passent très vite, je ne pense déjà plus aux règles de la Vente. Je reprends légèrement mon rôle de dominatrice en m'assurant que tout va bien pour Madame-Flo. Elle s'accroche aux coussins, j'en conclus donc que tout va parfaitement bien. Je la taquine en lui disant que la fessée ne doit pas être trop forte puisque je ne l'entends pas beaucoup gémir... Nous éclatons tous les 3 de rire, et mon amant recommence de plus belle.

Il est temps de passer à la vitesse supérieure, incluant des préservatifs, des levrettes, des fellations, un autre partenaire invité aux ébats... le tout agrémenté de petites réflexions envers Madame-Flo, pour l'encourager à être aussi sage et docile qu'elle l'avait promis avant de venir ! Nous n'oublions pas une pensée envers son mari, qui attend avec impatience qu'elle lui raconte notre soirée entre filles.

En redescendant au salon nous sommes félicitées pour notre idée de Vente, nos jeux, et ma bientôt célèbre cravache à paillettes rôôôse. L'ambiance me plaît beaucoup, entre convivialité, sensualité, fermeté, et érotisme. Tout ce que j'aime partager dans une soirée liberto-BDSM. Un peu partout dans le club le spectacle est beau, intriguant, étrange, ou un peu flippant parfois ^^

Il ne nous reste plus qu'à réfléchir à un nouveau scénario original de Vente pour la prochaine fois !
Rendez-vous tous les derniers samedis du mois.



Notre soirée vue par Madame-Flo à lire ici.


30 janvier 2019

Livre " Osez le Candaulisme " par Eve de Candaulie



Profitons de nos soirées enneigées pour nous cul-tiver en lisant le nouveau livre de la sulfureuse Eve de Candaulie : " Osez le Candaulisme ". Sous la couette ou sous un plaid. Avec des bougies parfumées ou de l'encens. Une tasse de chocolat chaud ou un sextoy à la main. Seul(e) ou bien accompagné(e). Pour un agréable moment de lecture coquine.





Il s'agit d'un guide expliquant en détail cette pratique libertine, entre triolisme, voyeurisme, et parfois même masochisme. Tout commence par un retour aux sources, avec le mythe du Roi Candaule qui admirait trop son épouse pour ne garder sa beauté que pour lui. Viennent ensuite des témoignages modernes d'adeptes. Des conseils, et des idées de mise en pratique.


Une discussion autour de la lecture de ce livre peut-être le moyen idéal pour un couple souhaitant débuter dans le candaulisme, le triolisme, ou le libertinage... pour ouvrir le champ des possibles...

Eve l'explique très bien au début de son livre, mais je voudrais le rappeler : quand on pense " candaulisme ", on imagine trop vite un mari jouissant de voir ou savoir sa femme avec un autre homme. Mais n'oublions pas que cela est également valable pour une épouse envers son mari. Ainsi qu'un couple gay ou lesbien. Il est juste moins à la mode actuelle de parler de ces autres configurations. Alors Eve et moi vous le rappelons : la femme est l'égale de l'homme !


Vous pouvez vous procurer ce livre auprès de la librairie La Musardine. Envoi postal discret. Ou téléchargement.
Eve y sera en rencontre-dédicace le 14 février à 19h.

16 janvier 2019

Dita Von Teese au Fashion Freak Show





Après un sublime spectacle éponyme en novembre, Dita Von Teese rejoint la trouve du Fashion Freak Show de Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergères la semaine prochaine. Une invitée surprise exceptionnelle dans un spectacle salué par les critiques, il n'en fallait pas d'avantage pour me décider à y aller !

Venez les applaudir le dimanche 27 janvier à 15h. Nous pourrions déjeuner ensemble avant, ou prendre un chocolat chaud pour le goûter après. Et plus si affinités...




14 janvier 2019

Soirées à venir


En ce début d'année, j'ai envie de vous présenter 3 nouvelles soirées auxquelles je suis inscrite. Peut-être nous y croiserons-nous...



Vendredi 15 février : dîner les " Liaisons Gourmandes "


Eve de Candaulie en parle dans son blog : il s'agit d'un dîner d'accords mets et vins, sur fond de lectures érotiques. Son article sur la première édition de ces dîners m'a donné envie d'y participer. Une excellente manière de débuter la soirée en perspective !
A noter qu'à l'occasion de la journée de la femme le 8 mars, une édition du dîner réservé aux femmes sera proposée. Une belle idée pour ces adeptes de soirées féminines.
Le site des Liaisons Gourmandes pour les inscriptions : http://maitresdaccords.com/liaisons-gourmandes







 
Cette image me fait tellement rire ^^








Je découvre depuis quelques temps l'univers " Kinky ".
Indéfinissable.
Internet traduit par " spécial ", moi je dirais " décadent ".
Mi-libertin, mi-BDSM, mi-fétish, mi-LGBT, mi-exhib, mi-festif, mi-tout à la fois. Une piste de danse électro où se mêlent des vingtenaires naturistes, des trentenaires costumés en licornes (  moi ^^ ), des quarantenaires en latex, des cinquantenaires en costumes, et des créatures hors d'âge aux tenues et pratiques indescriptibles. Entre danse, performances de shibari, coups de martinet, duos, trio, et partouzes partout, et surtout pas dans le coin-câlin prévu à cet effet.
Décadent, délirant, fou, tout en étant très convivial et bienveillant. Et, c'est important de le signalé comparé au milieu libertin " classique " : aux tarifs uniques homme/femme/créature, et abordable. 25/35€ la soirée.



Samedi 2 mars : soirée " Kink Me "

Description de l'évènement facebook :
Pour les créatures de la nuit et les queers , pour les artistes et pour les freaks, pour les cis-genre, pour les fetish et les fêtards, pour les marginaux et les pécheurs, pour les binaires et les non binaires, pour les nonnes et pour ta sœur, pour les trans et les kawaï, pour les tatoués et les rouquines, pour ta mère et pour la mienne, pour les experts et les débutants, pour tous les looks et les physiques, pour les licornes et les aveugles, pour les punks et les chatons, pour les trav et tous les autres , pour ta grand-mère si elle est cool !



Samedi 16 mars : soirée Hell'o Kinky

Description de l'évènement facebook :
Une nouvelle soirée qui sort des schémas habituels et s'inspire de l'esprit du KitKat Club de Berlin . Ce lieu incontournable est connu pour ses soirées mêlant musiques électroniques et liberté sexuelle. Un espace où toutes les frontières sociales et de genre s'effondrent et où l'accent est mis sur le respect, la tolérance, l'ouverture d'esprit et l'hédonisme.

1 janvier 2019

Bonne année 2019 !


Pour cette nouvelle année qui commence, je vous souhaite qu'elle soit belle, intense, riche d'émotions et de plaisirs !





C'est l'heure du bilan de 2018.

Une année en montagnes russes pour moi. Le meilleur comme le pire. La folie comme le désespoir. Toujours en émotions fortes. Je ne sais pas faire autrement. Je ne veux pas faire autrement.

Un nouveau travail, hélas trop court, qui m'a beaucoup appris, et dont je suis ressortie avec de nouvelles compétences et des acquis qui me serviront à l'avenir.

Une consolidation des liens avec mes parents. Absents pendant 25 ans, nous les réapprenons ensemble ces dernières années. Leur " fille de coeur " leur a donné un petit-fils, c'est donc une attente de moins envers moi. Soulagement... Et en plus je l'aime bien.

Une santé qui me laisse enfin en paix. Un peu plus de deux ans après ma sleeve, j'ai trouvé mon rythme entre la gestion de l'alimentation et de la fatigue, pour une perte de poids finale assez satisfaisante. 2019 sera l'année de la reconstruction physique, de la tonicité musculaire et de l'endurance. Ma prof de danse, ainsi que mes copines des cours de danse sont mes piliers pour cela. J'ai une chance formidable de les avoir.

Un genou qui supporte parfaitement bien la danse ( et la levrette, surtout la levrette ! ). Les stigmates du terrible accident de voiture ne sont plus qu'esthétiques. Je n'en fais plus de cauchemars depuis longtemps. Et je peux repasser sur cette fameuse route sans craintes. Avec mon médecin on étudie les options esthétiques pour tourner définitivement la page de cet accident. Chirurgie, laser, décoloration... je verrai ce qui sera le mieux adapté et le moins invasif. Sûrement pour l'automne prochain, afin de profiter pleinement du soleil estival sur mon transat.

Un coeur gros comme çà de princesse romantique tantôt mis à rude épreuve, tantôt nourri d'un bonheur merveilleux. J'avais noté il y a longtemps une jolie phrase, lue je ne sais plus où...
" Plus le chagrin creuse le coeur, plus l'amour peut y entrer "
Je suis prête. J'espère être prête.



Je vous embrasse très fort. Mieux : je vous serre dans mes bras. Et à très bientôt pour partager ensemble de belles et folles soirées.

Camille