4 novembre 2014

Actualité d'automne


Parce qu'en recherche d'un titre qui ne vient pas, on en revient aux traditionnels : la météo ou les saisons.
Oui je suis une feignasse. J'assume.


Tellement feignasse que mon dernier article remonte au mois de mars. Ce ne sont pourtant pas les sorties, les soirées, ou les actualités libertines qui ont manquées ces derniers mois !


Le Bal des Princesses 2014, soirée costumée et délurée, était une grande réussite. Une foule moins dense que l'année passée, un staff plus nombreux, et des costumes toujours aussi recherchés. Leur page facebook est un régal pour les yeux. Vivement l'année prochaine !


Des anniversaires ont été dignement fêtés. En mai celui du Lapin Goormand au Secret Square ( récit à venir ). En septembre celui de Valérie aux Chandelles, une soirée impressionnante et follement festive. Fin septembre c'était le mien, dont le récit du Lapin Goormand me laisse le temps d'être feignasse pour vous livrer le mien plus tard.



Plusieurs clubs libertins ont ouverts cette année en région parisienne. Je suis embêtée de ne pas pouvoir répondre clairement à vos messages à leur sujet, n'y étant pas encore allée. Entre la distance ( c'est grand la région parisienne ! ), et le manque d'attrait, ma dernière visite d'un nouveau club remonte au Taken, qui souffle sa première bougie, bien méritée.


Petite revue des nouveaux clubs parisiens :


Le Forty-One, dans le 11ème, est un club sec avec restaurant. Les premiers commentaires étaient mitigés, tant sur l'ambiance que sur la qualité du repas, je n'y suis donc pas encore allée. La page facebook met l'accent sur le DJ du club, et son ambiance musicale. Cela ressemble d'avantage à une page d'une boite de nuit qu'à celle d'un établissement libertin.


The Strip, à Saint-Ouen l'Aumone dans le 95. Enfin un club en région parisienne qui soit à la fois " sec et humide ", avec une piste de danse et une balnéo. Personnellement je n'aime pas ce mélange, mais je suis certaine que de nombreux parisiens en regrettent l'absence dans notre région. Ce concept pourrait cibler cette niche de clientèle, tant qu'il n'y a pas de concurrence. Malheureusement le sauna a été mis juste en face du bar, provoquant le problème des clients chaussés et pieds-nus qui se croisent. La balnéo n'est donc ouverte qu'en après-midi, quand la piste de danse est fermée. Quel dommage ! Ces inconvénients, et la distance, font que je n'y suis pas encore allée.


La Maison Rose à Meulan dans le 78 semble avoir été une énième fois reprise ? Entre ses tarifs bien trop " parisiens ", et sa mauvaise réputation, je ne compte pas y retourner. Mais je souhaite bonne chance aux nouveaux patrons quand même.


Le Sainte-Jeanne, à Cormeilles en Vexin dans le 95. Les photos du site sont très alléchantes ! Malheureusement la distance dépasse le raisonnable pour refaire la route du retour au milieu de la nuit... Peut-être pendant mes vacances à Noël quand je serai bien reposée. J'attends également des soirées mixtes " libres ", pour le moment les hommes seuls ne peuvent venir qu'en trio constitué avec un couple. Je laisse aussi du temps au club pour trouver sa clientèle : l'ouverture ayant été silencieuse, le bouche-à-oreille doit se faire progressivement. J'ai hâte !




Note aux lecteurs : si je fais encore trop ma feignasse, menacez-moi de me priver de nutella ( ou de tartines beurrées, ça marchera aussi ).

2 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûr que tu prennes la menace très au sérieux, venant de moi.

    — Si tu fais la feignasse, Lapin Goormand te privera de Chandelles !
    (ça, ça doit être plus efficace !)

    RépondreSupprimer
  2. ^^ Bien vu CUI... mais elle n'a pas vraiment besoin de moi pour y aller !

    RépondreSupprimer