11 mai 2011

* Club * 10 Bis

http://www.au10bis.com/

Y aller, se garer :
A quelques pas du Palais des Congrès, porte Maillot. Parking souterrain du Palais, ou parking privé rue Brunel juste derrière.

Accueil :
" Je vous écoute ? "
Heu... que voulez-vous savoir ?
" Si c'est pour une chambre ou pour le club libertin ! "
Eclat de rire ! J'avais oublié cette particularité, et passe donc devant les regards étonnés des clients des chambres.
Une fois au club, accueil très sympathique du patron et de son serveur.

Déco :
Tout le style " hôtel " a été conservé, des boiseries, à la cage d'escalier, jusqu'aux chambres. Les téléphones à cadran ont même gardé leurs tonalités. Et j'ai même trouvé un interrupteur de plafonnier à minuterie, souvenir de chez mes grands-parents.
Les 3 premiers étages du club sont réservés à la partie " hôtel ". Le club occupe les étages 4 et 5.

Piste de danse :
Sous une " ovale " a facettes, une petite piste, en parquet de danse qui claque sous les talons, olé !

Coins câlins :
Au 4ème étage, un petit coin avec un divan, et une grande salle de bain.
Au 5ème étage, ce sont 3 anciennes chambres dont les portes ont été supprimée. Chacune ayant sa salle de bain. Une 4ème salle de bain à cet étage, la chambre correspondante semblant condamnée ( buanderie ? ).
Les lits sont restés les mêmes, mais de nombreux miroirs et porte-manteaux sont ajoutés un peu partout.
A noter que les salles de bain ont des baignoires et non des douches. Les bondes se ferment ( oui j'ai vérifié ^^ ), on peut barboter ( qui vient avec son tapis à bulles ? ).

Douche :

5 salles de bain, il y a de quoi faire !
Ils ont par contre oublié les paniers pour les serviettes de toilette usagées, certains les laisseraient en boule par terre... moi je replie sur un coin de lavabo quand même.

Bar :
Au niveau de la piste de danse.
Une consommation par personne comprise dans l'entrée.
Crackers et bonbons à disposition.

Buffet :
Repas " campagnard " de bonne qualité, servi en continu et à volonté.

Tarifs des chambres :

Les chambres sont à 58 ou 78€.
Mais attention, le club n'autorise pas le libertinage en chambre, il y a les étages " club " pour cela. La partie " hôtel " reste d'utilisation classique ( bien qu'aussi en journée, et sans se leurrer sur la non-situation matrimoniale d'une majorité de clients ^^ ).

Clientèle :
En une seule visite, et visiblement à une période creuse, difficile de donner un avis objectif de la clientèle. Pas moins de 45-50 ans, et allant jusqu'à au moins 65 ans.
Le quota de 3 HS pour 1 cpl ou FS annoncé à l'entrée est bien respecté.
Le dress code aussi ( pas de jean-tee-shirt-basket, mais pantalon, chemise, et chaussures de ville ).

Ambiance :
Là encore difficile de me prononcer. Une ambiance mixte classique, pour les personnes qui trouvent des affinités, et donc des partenaires de jeu.

Points positifs :
L'originalité du style " hôtel ".
Le buffet en continue.
La grande sympathie du staff.

Points négatifs :
La taille du club, au final plutôt petit. Donc clientèle réduite. Donc chances de trouver des affinités réduites.
Pas de préservatifs dans les coins câlins ( mais le patron vient en apporter aux personnes qu'il voit monter vers les coins câlins ).

Y retourner ? :
Pourquoi pas chercher un soir qui serait à priori plus fréquenté ( veille de jour férié ? ), ou y aller en groupe.
L'idée des chambres d'hôtel me plaisait beaucoup. Dans la lignée des Love Hotel, mais à l'ancienne.
Mais bon, si on ne peut y aller qu'à 2 personnes... dommage !


5 commentaires:

  1. Je ne connais du 10bis que les chambres, pas le club.
    Précisons que l'hôtel ne fonctionne pas du tout comme un hôtel classique : impossible d'y passer une nuit complète !

    Lu sur leur site :
    La formule hôtel fonctionne le lundi de 13h à 19h.
    Les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 2h du matin.
    Fermeture samedi, dimanche toute la journée et lundi soir.

    Libertiner à plus de deux en chambre reste possible, mais il faut réserver autant de chambre qu'il y a de couples ! Les chambres sont kitch et valent le détour (certaines ont un grand miroir au plafond, miam).

    RépondreSupprimer
  2. Merci CUI pour ces précisions !
    Par hôtel " classique " je voulais dire : chaque couple paye sa chambre, et chacun dans sa chambre ( avant de courir sur la pointe des pieds dans le couloir ^^ ).
    Malheureusement pas de nuit complète avec grasse mat' comme dans certains Love Hotel, il faudrait leur suggérer !

    RépondreSupprimer
  3. Dommage effectivement de ne pas pouvoir garder les chambres pour la nuit.
    Imaginez ... aprés-midi coquin, préparation de la soirée ... le club ... retour en chambre sans prendre la voiture ... réveil coquin ... et plus si affinités !

    Leur site est, comment dire ... trés léger. Heureusement que nous avons Missdactari en guide libertine pour nous donner envie de sortir de nos habitudes. Merci à CUI également.

    Alors chambre ou pas chambre ? Club ou pas Club ? nous sommes dans l'expectative.

    RépondreSupprimer
  4. Déja raconté (par moi) sur doctissimo, mais je me permet de recopier ici :

    Je fréquente le 10 bis depuis bientôt deux ans, et je lui reste fidèle pour plusieurs raisons :

    D'abord pour des raisons pratiques : il est ouvert en journée (travaillant parfois de nuit, j'ai des journées de récupération), facile d'accès, abordable même pour les hommes seuls.

    Le club lui-même est effectivement relativement petit, mais il y a tout de même deux étages, dont l'un est entièrement réservé aux coins câlins (deux pièces en journée, une troisième assez grande en soirée). L'ambiance est sympa, tamisée, faisant penser (sans doute) aux maisons closes d'autrefois.

    Le gérant à l'entrée manque, à mon gout, de délicatesse. Mais c'est vite oublié, puisqu'on monte aussitôt au quatrième étage, où se trouvent le bar et l'espace de danse/repas. Un buffet gratuit de bonne qualité est ouvert en permanence.

    Chaque chambre possède sa salle de bain et est bien équipé (notamment en serviettes). En revanche les préservatifs sont à récupérer au bar, et sont donnés deux par deux.

    Ce que j'apprécie le plus, c'est que le ratio de 3 hommes pour 1 couple ou 1 femme est scrupuleusement respecté. Je me souviens d'une soirée où le club a dû refuser de nombreux client pendant des heures pour maintenir ce rapport.

    Le club est un club d'habitués venant quasiment exclusivement pour avoir des rapports sexuels !

    J'y suis allé une fois en soirée, mais il n'y avait quasiment personne. En fait, il y a plus de monde en journée.

    RépondreSupprimer