23 mai 2010

* Club * Roi René ( fermé )

Fermé depuis septembre 2012. 
Réouverture pour fin 2012 annoncée dans Le Parisien

http://www.roi-rene.com/

Y aller, se garer :
Facile, le club est dans un quartier résidentiel à la limite 92/78, on se gare dans les rues alentour.

Accueil :
Accueil classique par la patronne des lieux au vestiaire pour y déposer sacs et manteaux.

Déco :
Sur le thème des jeux de miroirs dans tout le club, formes arrondies futuristes, éclairages variés, lounge en cuir, chaises de bar en bois à l'ancienne pour contraster avec les alcôves modernes.

Piste de danse :
Placée entre le bar, le lounge, et les coins câlins, suffisamment espacée du bar pour ne pas être gênés par les danseurs à la commande de consommations. Entourée de miroirs, véritable sol de danse, et boules à facettes colorées. Bonne programmation musicale entrainante.

Coins câlins :
Touts ouverts, de 3 à 12 places, toujours sur le thème des jeux de miroirs, des petites alcôves au grand lit rond, en passant par une cabine de train, une black room, et une partie du lounge intimiste pouvant devenir un coin câlin. Moquette au sol, mouchoir et poubelles à disposition.

Douche :
2 ( ou 3 ? ) salles d'eau et toilettes parsemées dans le labyrinthe de coins câlins. Produits d'hygiène à disposition.

Bar :
2 consommations offerte par personne. Bonbons à disposition.

Restaurant et jardin :
A tester lors d'une prochaine visite.

Clientèle :
35-45 ans. De beaux efforts sur les tenues, surtout pour les femmes qui osent des robes dénudées.

Ambiance :
Ambiance festive au bar et sur la piste de danse. Clientèle souriante.
Coins câlins assez calmes, surement dû au peu de clients en ce week end prolongé de jour férié.

Points positif :
Club de région parisienne, mais dans un quartier résidentiel facile d'accès et de place de parking.
2 Consommations offertes.
Thème de déco " miroirs ".

Points négatifs :
Pas de préservatifs à disposition dans les coins câlins.
Clim trop froide dans une partie du club.

Y retourner ? : Pourquoi pas aux beaux jours pour le jardin.


8 commentaires:

  1. Ravis que notre club de prédilection t'ai plu. Dommage effectivement pour le manque de clientèle ce soir de week end prolongé et la clim trop forte. Quelques petits désagréments qui n'ont pas gâché une soirée merveilleuse. Au plaisir de t'accompagner à nouveau dans ce club qui mérite d'être plus connu.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton retour d'expérience sur ce club. Bises. S&E

    RépondreSupprimer
  3. Club ideal pour venir y decouvrir le monde libertin.....le meilleur club sur la region parisienne.. clientele respectueuse, accueil chaleureux, facile a se garer..
    Piste de bar...et coins calins pour tous les gouts.
    Nous sommes un couple et adorons ce club..
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ! Je voudrais participer à une soirée libertine organisée dans ce club (http://www.exhibitions-tv.com/blog/exhibitions-tv/retrouvons-nous-pour-une-soiree-libertine-exceptionnelle.html), et je me demandais si ton avis était toujours le même depuis que le club a été repris par de nouveaux propriétaire ? Merci de ton retours ;) Grosses bises coquines ! Lila.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Lila et bienvenue chez moi !

    Je ne suis pas retournée au Roi René depuis le changement de propriétaire.
    Les échos que j'en ai eu sont une déco rafraichie, la création d'une salle de bain avec douche ( il n'y avait pas de quoi se doucher avant ! ), et le changement de staff au bar, qui est sympathique et souriant.
    Ce que je constate sur le site internet du club, c'est un gros délire pour le tarif des hommes seuls ( 229€ !!! ) et une carte de restaurant chère ( 16€ la tomate-mozza, 28€ le poulet-légumes, avec l'eau payante...).

    Mais je compte aller me faire ma propre idée de Roi René version 2012 ( ou 2013 ? ). En soirée où les hommes seuls payent 229€, pour voir si il y en a à ce prix là.
    J'éditerai mon article pour donner les dernières nouvelles. ;)

    RépondreSupprimer
  6. Le Roi René a donc fermé subitement en septembre. Leur site annonçait une " fermeture temporaire ", avant d'annoncer la fermeture définitive, et l'ouverture prévu " fin 2012 " dans des locaux parisien.


    Aujourd'hui Le Parisien en fait un article : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/le-roi-rene-a-tire-le-rideau-31-10-2012-2280395.php


    On y apprend que le propriétaire n'a pas renouvelé le bail, les obligeant donc à quitter les lieux. Ce qui me parait assez étrange, un bail ne se renouvelle pas la veille de son échéance quand même, sinon on connaitrait tous un paquet de gens virés de leur appart...

    Ou alors les nouveaux gérants se sont fait avoir par les anciens gérants, qui, sachant que le propriétaire ne renouvellerait pas le bail l'année suivante, se sont dépêchés de vendre. Les nouveaux gérants auraient donc été imprudents de reprendre un établissement dont il ne reste plus que quelques mois de bail, sans être sûr de sa continuité. Mais faut-il voir le mal partout et être toujours sur la défensive ?

    Ou alors le propriétaire a décidé d'augmenter son tarif, et les nouveaux gérants ne pouvaient plus suivre ( ce qui serait cohérent avec les échos de soirées de moins en moins fréquentées, à cause des tarifs trop élevés, et l'investissement qu'ils ont du mettre pour la salle de bain et la déco ).


    Quoi qu'il en soit réellement, je leur souhaite d'arriver à ouvrir leur nouveau club sur paris. En y reprenant tous leurs anciens salariés. Et avec j'espère des tarifs raisonnables, du moins tant que sa nouvelle clientèle, et donc nouvelle réputation ne sont pas faites, et ne méritent pas de tarifs plus élevés que dans les autres établissements.



    Et l'habituel clin d'oeil des journaleux à propos des clubs libertin : la prétendu clientèle du show-business et de la politique en luxueuse berline, alors que le nouveau gérant dit lui-même que cette clientèle était présente dans les années 70-80, c'est à dire il y a 30 ans !
    Je n'apprécie pas non plus l'utilisation du mot " maison de tolérance " qui assimile un club libertin à une maison close...


    Affaire à suivre !

    RépondreSupprimer