7 novembre 2009

Première fois

M. logera chez des personnes de sa famille pendant ses quelques jours en région parisienne. Je vais le chercher à son arrivée au train, pour l’y emmener. En attendant sur le quai de la gare je réalise : je vais rencontrer un inconnu d’internet… Pas le temps d’y cogiter plus longtemps le train arrive. Bise. Et heure de papotage jusqu’à arrivée à destination, qui j’ajoute aux longues heures déjà écoulées sur msn.
2 jours après
( 28 août 2007 ) je vais le chercher chez sa famille pour un ciné, Hairsplay. Mauvais choix… trop occupée par cette comédie musicale ( je suis fan des comédies musicales) et Travolta en femme ( si si ! ), je ne pense même pas au traditionnel bras passé autour des épaules au ciné, ou à la main sur la cuisse. Heureusement que je suis avec un ami plus ( très ) expérimenté et qu’il y pense pour moi. Bisou ( un vrai cette fois ) en sortant du ciné. Et c’est là qu’il faut penser aux choses sérieuses : trouver un coin tranquille où garer la voiture ( de mon père, je n’avais pas encore la mienne ).
On trouve, on se gare, on mets un CD avec gravé en boucle dessus «Still Loving You » et… pas le temps de réaliser que je vais coucher, pour la première fois, dans la voiture de mon père, avec un presque inconnu, alors que je suis censée être chez une copine ( ça fait trop de choses à penser d’un coup, donc je ne pense à rien, c’est plus simple).
C’est le soir, il fait nuit, à la belle étoile, encore chaud pour une fin août, je suis avec un mec super, tout va bien. Si bien que même programme le lendemain soir. J’aurai donc débuté avec un ami qui n’est pas mon petit-ami officiel, un présage sur mon futur libertinage ? Je n’en sais rien… Comblée par ces débuts, je ne pense qu’à continuer dans ma nouvelle vie de « grande ».

5 commentaires:

  1. Ahah ! Et bien ! Pas farouche la miss et plutôt rapide le copain...

    C'est super que tu en ai gardé un excellent souvenir :-) !

    RépondreSupprimer
  2. a fond les études de 13 à 18 ans.
    et après cette première fois, tu "ne pense qu’à continuer dans" ta "nouvelle vie de « grande »"

    Les libertins du Moon et de l'Hyppocampe peuvent remercier ton amant hyppique.

    Tes camarades de collège et lycée doivent s'en mordre les doigts.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai gardé aucun contact masculin de collège/lycée, je n'avais que des amiEs là bas.
    Et je transmettrai les remerciements à M.

    RépondreSupprimer
  4. Moi ? Rho mais je vais me vexer là !
    Et partir bouder !
    Na !

    RépondreSupprimer