8 novembre 2009

Anecdote : le ô merde !

Envie de vous faire partager ce moment d’anthologie, qui me fait encore rire en y repensant pour écrire cet article.
( ps : méa culpa à ceux qui me connaissent, et à qui je l'ai déjà raconté quarante-douze mille fois, vous avez le droit de passer à l'article suivant )

Hiver 2008, je sors à l’Accanthus avec F&S, et H, un homme rencontré en club quelques semaines avant, et devenu mon accompagnateur pour cette soirée.

Dîner, piste de danse, nous voilà installés tous les 4 dans un coin câlin. Les couples s’échangent. S et H ( oui je sais il faut suivre avec les initiales…) finissent avant F et moi, et sautent quasi nus du coin câlin à la salle de bain qui était juste à côté.
Je suis donc seule avec F, quand une femme s’approche, regarde quelque instants, et demande si elle peut se joindre à nous. On dit oui, elle monte dans le coin câlin et s’occupe assez rapidement de F. S et H reviennent de la douche, enroulés dans leurs serviettes, et S passe la main dans le dos de son mari pour le prévenir de sa présence. Lui tourne la tête et l’embrasse. La femme qui nous
avait rejoint semble un peu étonnée par la rapidité de S ( elle qui avait demandé l’autorisation avant de se joindre à nous ), et quand S commence à monter dans le coin câlin, elle me demande « mais c’est qui celle là ? » d'un air un peu étonné. Je lui réponds tout naturellement « c’est sa femme ».
Et là tous les coins câlins du bas de l’Accanthus on pu entendre le fameux « ô merde » sur un ton horrifié et avec un bond en arrière pour s’éloigner de F.

Fou rire de F et moi, et sauvetage de situation de S « ha mais non pas de soucis, par contre je voudrai bien récupérer ma jupe », l’autre femme étant assise dessus… S était juste montée dans le coin câlin pour reprendre ses vêtements, elle et H voulaient ensuite aller se rafraîchir au bar.


Comme moi on peut bien se fendre la poire en club libertin !




ps : en fait à lire ce n'est pas si drôle, mais imaginez-vous la scène et les têtes de tout le monde, ça en vaut vraiment le coup !

4 commentaires:

  1. Eeuh, j'avoue que je comprend pas tout à fait pourquoi la jeune femme s'écrit "Oh merde". Mais pour avoir déjà vécu des situation du genre "Non mais en fait, lui c'est mon copain", assez cocasses, je crois que je saisi la situation ;).

    RépondreSupprimer
  2. Nous non plus n'avions pas compris l'ampleur de la réaction de cette femme ( elle avait demandé à se joindre à nous, on avait dit oui, donc en théorie tout allait bien dans le meilleur des mondes ! ), mais c'est justement çà qui rend cette réaction encore plus drôle à nos yeux encore longtemps après ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ame beaucoup ton blog, avec l'humour habituel qui te caractérise! Et c'est bien écrit, ce qui est toujours agréable.

    Delescluse (Docti).

    RépondreSupprimer